Savourer ce prélude
crépusculaire,
Ivresse de solitude
Annonciation du cimetière.

Rues désertées,
Pieds dénudés,
De pourpre baignés,
S’oublier.
Rien
Entre les reins.

Seule ce soir,
Assise au comptoir.
Juste l’espoir de te voir,
Juste l’espoir d’y croire.

Te sentir encore,
Serrer ton corps,
M’enivrer
De tes baiser.
Vie rêvée ?
Réalité ?

Ivresse
De la détresse.

IMG_2624