Je suis allée voir Papy, car c’était le dernier de mes anniversaire où il a pu être présent physiquement. L’année prochaine, il ne sera plus.

Il m’a dit qu’il en a marre, il veut partir, mourir…

Mais dans ce pays, il faut laisser la souffrance emplir le corps et le vider de son essence…

Il faut patiemment attendre que la mort naturelle vienne, on doit souffrir et faire souffrir nos proches, les emplir de larmes, de rage, de peine, de peine de ne pouvoir aider ceux qu’on aime à nous quitter avec dignité.

Ce qu’on accorde à nos animaux, on ne peut l’accorder à nos êtres chers.

Alors aussi patiemment que Papy, nous attendons la mort, nous la demandons, nous la réclamons en l’entourant de notre présence, de notre amour.

 

Le soir, je suis sortie avec chou, un autre ami nous a rejoint vers 22h30. La soirée a été agréable, douce, une soirée ordinaire.

 

Je prépare la soirée de samedi avec mes meilleurs amis, ils se sont tous appelés, cotisés pour mon cadeau.

Ils savent que ce n’est pas pour cela que je les veux près de moi, ils savent qu’à eux tous ils sont le plus beau cadeau qu’on puisse me faire !

Quoi de plus beau que d’avoir une fois par an, les gens qu’on aime autour de soi ?

Mes parents viendront un peu, en déposant mon fils, ils resteront un peu pour l’apéro. Nous devions faire la fête chez eux, mais ce sera chez Chéri. Il serait trop dur pour Maman d’être vraiment heureuse de nous avoir chez elle. Elle m’a dit que nous nous rattraperons l’année prochaine, cela se peut, à moins que je ne cesse cette petite tradition ou que je fasse une « méga teuf de ouf !!! » .

Je pensais au début faire un pique-nique sur la plage, avec lanternes chinoises, coucher de soleil, avec mes amis proches. Alors, cela reste une possibilité pour l’année prochaine.

 

Je viens de terminer un livre « La femme initiatrice dans la relation amoureuse ». Très intéressant, et qui correspond vraiment aux changements que j’opère dans ma vie amoureuse et ma relation aux hommes.

Je ne trouve pas que ce soit un livre exclusivement réservé à lecture des femmes, le titre est assez trompeur en ce sens. Non, franchement, il est dédié aux couples et aux personnes qui souhaitent mieux comprendre le sexe opposé dans une relation amoureuse épanouie que l’on souhaite longue et heureuse.

 

IMG_3386

Hier-soir, un copain que je n’avais pas vu depuis un moment, nous a donc rejoint en fin de soirée, bien-sûr nous avons discuté de nos amours, c’est à dire du néant amoureux qui emplit nos vies !

Et il me dit la phrase typiquement masculine que me sortent tous mes potes « ça fait du bien de s’amuser un peu de temps en temps ».

Je ne dis pas qu’il n’y a pas eu une période où je le pensais, quoique.

Maintenant, je me sens sale rien que d’y penser. Ces amusements ne m’amusaient pas plus que ça, je rentrai chez moi encore plus vide, plus triste, plus seule, et salie.

 

Je ne veux plus servir de bout de viande, je ne veux plus être jetable, changeable. Je ne veux plus simplement écarter les jambes, servir de dévidoir.

Je veux une vraie relation amoureuse où chacun dit les choses à l’autre, où il y a un partage, une osmose, de l’amour vrai et véritable, où on s’épanouit avec l’autre et chacun de son côté. Oui, je rêve !

En tout cas, ce sera cela ou rien. C’est tout, je ne suis plus et pas un amusement.

Sur ce petit coup de gueule, mise au point, passez une belle journée ensoleillée !!!